Les LCA et méniscectomies : évolution…

Lu dans l’équipe du 3 octobre 2009 :  » Landreau est très en avance. Mickaël Landreau pourrait reprendre l’entraînement collectif d’ici deux semaines. Le portier du LOSC, opéré d’une rupture du ligament antérieur du genou droit, début juillet, en a presque terminé avec sa rééducation. Il a même pris part à une séance de coups de pied arrêtés en compagnie de Ludovic Obraniak, vendredi après-midi. Alors que l’indisponibilité de l’ancien Parisien avait initialement été estimée à six mois, un retour à la compétition pourrait finalement être envisagé dès le mois de novembre. »

Les délais de reprise sportive sont la grande question de tous nos patients (voir article sur le LCA et la reprise). Tous, veulent également reprendre plus vite que les délais « légaux » donnés par les médecins soit pour raison professionnelle, soit par esprit de compétition. A nous, kinés, de les modérer. En ce qui concerne Landreau, même si les techniques opératoires des ligaments croisés ont évolué (sous arthroscopie), je crois qu’il est encore raisonnable de garder un minimum de 6 à 8 mois pour la reprise des sports collectifs de contact tel le football. Il existe des conflits au niveau de la plastie, de la rotule et de son tendon rotulien, qui apparaissent lors d’une remusculation trop précoce et intensive ainsi qu’une fragilité de la greffe entre le quatrième et le sixième mois.

Au sujet des reprises, un article paru dans L’équipe du 18 septembre 1979 m’a interpelé : « Yatchenko repasse sur le billard. Après quelques timides tentatives estivales, le recordman du monde (2,34 m) a préféré s’en remettre, pour la deuxième fois cette année, aux chirurgiens. L’opération a porté sur le ménisque de sa jambe d’impulsion. A moins d’un an des Jeux Olympiques, le pronostic doit-il être réservé? Le pire n’est pas sûr : après une intervention semblable, Beilschmidt est revenu à son meilleur niveau en moins de six mois… »

arthroscopie
Arthroscopie du genou visualisant une lésion méniscale

Aujourd’hui, une ménisctomie se fait sous arthroscopie (voir article sur les méniscectomies) et non à ciel ouvert comme à l’époque (seulement 30 ans!) et les délais de reprise sont de 4 à 6 semaines! Alors quand on voit ces progrès gigantesques de la chirurgie, ne soyons pas trop gourmands sur les délais de reprise et laissons notre corps se reposer et profiter d’une convalescence bien méritée!

Pour la petite histoire, Yatchenko ne s’est jamais remis de son intervention :  » Une seconde intervention, avec ablation du ménisque, se déroule en avril 1980. Mais Yatchenko ne reparaît pas au cours de l’année olympique. En 1983, il sautait encore une dernière fois à 2,10 m. Puis le dernier recordman du saut en hauteur en rouleau ventral tomba dans l’oubli, la mort dans l’âme, car il sait qu’il est loin d’avoir tout donné. Vladimir Yashchenko est mort d’une cirrhose le 1er décembre 1999, à l’âge de 40 ans, après de longues années de problèmes d’alcool. » [source Wikipédia]

Une petite pensée pour mon pote Christophe qui aura, lui aussi, bien besoin de délais et de rééducation pour récupérer sa cheville qu’il vient de briser dans un accident de moto…

Bertrand Jagnoux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.