Ligament croisé antérieur : opération obligatoire ?

Lu dans « L’équipe » du 8 janvier 2009 :  » Pas d’opération pour Réveillère. […] Quant à réveillère, victime d’une rupture ligamentaire au genou gauche le 22 novembre à paris (0-1), il va échapper à l’intervention chirurgicale (initialement prévue aujourd’hui) en raison d’une spectaculaire amélioration de l’état de son articulation après un mois et demi de repos et de soins appropriés. la situation du latéral droit olympien sera de nouveau évaluée d’ici quelque temps par le staff médical du club. »

reveillere

A l’heure actuelle, en ce qui concerne les sportifs, notamment sur les sports qui sollicitent énormément les genoux (football, handball, rugby, ski…), la chirurgie ligamentaire s’impose dans l’urgence. Ceci étant, au début de ma carrière (il y a plus de 20 ans…), le discours des praticiens était différent : j’avais au moins 3 patients sur 5 qui étaient traités orthopédiquement avec une immobilisation pendant 3 à 6 semaines et une rééducation proprioceptive et musclante pendant plus de 2 mois.

A l’issue, le patient reprenait le sport et l’on discutait de l’intervention chirurgicale uniquement dans le cas où le genou gardait une instabilité et le patient, une appréhension. Le rôle du kinésithérapeute était alors prépondérant car il fallait « reprogrammer » le genou et lui « indiquer » que même si le ligament était rompu, les muscles étaient là pour suppléer ce dernier.

Aujourd’hui, on propose ce traitement à des personnes de plus de 30 ans, peu sportives, car on s’est aperçu qu’à terme, le risque d’usure prématurée (arthrose) est très important. On peut donc imaginer un scénario d’attente pour Réveillère (29 ans) qui consisterait, dans le cas d’une bonne stabilité de son genou, à terminer sa carrière sans intervention (il gagnerait 7 ou 8 mois de rééducation) et à se faire opérer par la suite pour éviter l’arthrose et une probable prothèse du genou à 70 ans… Mais ce n’est qu’une fiction!

En attendant, restons au chaud et évitons les terrains gelés! Nos genoux ne s’en porteront que mieux!

Bertrand JAGNOUX

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.