Glossaire

Abaisseurs : groupe musculaire de l’épaule ayant une composante d’abaissement de cette dernière.

Acromion : excroissance osseuse faisant partie de l’omoplate. C’est lui qui fait le profil de l’épaule (l’épaulette). Il s’articule avec la clavicule : articulation acromio-claviculaire souvent lésée. On parle de disjonction acromio-claviculaire.

Antagoniste : muscle qui a le mouvement opposé au muscle agoniste.

Articulation acromio-claviculaire : voir « acromion ».

Articulation métacarpo-phalangienne : articulation de la main reliant chaque os du carpe à la première phalange de chaque doigt.

Bourrelet glénoïdien : cartilage située à la surface de la glène de l’omoplate qui augmente la concavité de l’articulation. Lors d’une fracture de ce bourrelet, l’articulation est moins tenue et donc plus instable.

Canal rachidien: canal formé par les vertèbres qui protège la moelle épinière.

Capsule : gaine qui entoure chaque articulation.

Cartilage : tissu dur blanc nacré qui recouvre une partie des os et sert de surface de glissement dans les articulations.

Chondrite : inflammation du cartilage.

Coiffe des rotateurs : groupe de muscles de l’épaule qui ont une composante (entre autre) de rotation du bras et qui sont souvent le siège de problème tendineux ou musculaire.

Colonne cervicale : située sous la tête, elle est constituée par les 7 vertèbres cervicales.

Colonne dorsale : située au milieu du dos, elle est constituée par les 12 vertèbres dorsales appelées aussi thoraciques.

Colonne lombaire : située au bas du dos, elle est constituée par les 5 vertèbres lombaires.

Conflit sous-acromial : inflammation de la bourse séreuse (c’est comme un « bout de gras »!) située entre l’acromion et l’humérus (épaule) et due au pincement de ces deux derniers.

Contracturé : état du muscle qui n’arrive pas à se relâcher.

Courant excito-moteur : courant électrique reproduisant l’influx nerveux et permettant, à l’aide d’électrodes au contact de la peau, de renforcer le muscle en le contractant.

Cruralgie : douleur sur le devant de la cuisse et qui s’arrête au dessus du genou en suivant le trajet du nerf crural.

Déchirure musculaire : lésion du muscle qui consiste en une rupture des fibres musculaires.

Décoaptation : articulation mise en légère traction par les mains du kiné.

Disque intervertébral : tissu dur et articulaire en forme de disque situé entre deux vertèbres.

Echographie : examen utilisant les ultrasons, permettant de visualiser en profondeur l’état des différents tissus du corps.

Entorse : mouvement forcé de l’articulation qui déchire les ligaments.

Fémur : os de la cuisse.
Genu valgum : désaxation des membres inférieurs qui provoque une déviation des genoux en dedans (en « X »).

Glène de l’omoplate : partie cartilagineuse de l’omoplate qui s’articule avec l’humérus.

Hématome : poche de sang survenue à la suite d’un traumatisme.

Hernie discale : portion du disque intervertébral qui vient pénétrer le canal rachidien.

Humérus : os du bras situé entre l’épaule et le coude.

Immobilisation : moyen pour immobiliser une articulation (plâtre, résine, strapping, attelle ou orthèse rigide).

Infrarouge : sorte de « lampadaire » utilisé en kinésithérapie placé au-dessus du muscle à masser pour le chauffer en profondeur.

Ionisations ou ionophorèse : traitement physiothérapique utilisant un courant électrique polarisé et un anti-inflammatoire ionisable (par exemple, le gel Voltarène est ionisable négativement) en application cutanée.

IRM : Imagerie par Résonance Magnétique permettant, en utilisant un champ magnétique, de visualiser par coupe dans les 3 plans de l’espace les différents tissus du corps.

Ischios-jambiers : Muscle situé en arrière de la cuisse formé du biceps crural, demi-tendineux et demi-membraneux.

Jumeaux : muscles de la jambe qui forment le mollet (un interne et un externe plus le soléaire).

Laser : technique physiothérapique indolore qui utilise un rayon lumineux infrarouge qui permet d’accélérer la cicatrisation des tissus.

Ligament : tissu humain inextensible, très résistant unissant deux os entre eux.

Ligament croisé antérieur : appelé également LCA, situé dans le genou en réunissant le fémur au tibia, et empéchant les mouvements antéro-postérieur et de torsion lors de l’extension du genou.

Ligament croisé postérieur : appelé également LCP, situé dans le genou en réunissant le fémur au tibia, et empéchant le mouvement de recul du tibia par rapport au fémur.

Lombalgie : douleur située au bas du dos.

Luxation : dans une articulation, suite à un traumatisme important, les deux os se retrouvent « déboîtés ».

Ménisque : morceaux de cartilage en forme de « C » situés dans le genou servant d’amortisseurs et augmentant la stabilité articulaire. Il y en a deux : un externe et un interne.

Métatarse : os du pied reliant les os du tarse aux phalanges.

Muscle strié squelettique : muscle reliant les os entre eux sous contrôle volontaire (contrairement au muscle lisse, par exemple l’estomac).

Muscles paravertébraux : muscles situés le long de la colonne vertébrale.

Omoplate : os de l’épaule.

Ondes courtes : traitement physiothérapique utilisant des ondes électromagnétiques, très utilisé dans le cas de douleurs chroniques ou d’arthrose. La sensation immédiate est une chaleur profonde.

Osgood-Schlatter : maladie de croissance qui provoque des douleurs au niveau de la TTA (sous le genou) et qui est due à une inflammation de l’insertion du tendon rotulien.

Quadriceps : muscle à la face antérieure de la cuisse formé de quatre muscles, les vastes interne et externe, le droit antérieur et le crural.

Réflexe : protection automatique du muscle qui consiste à se contracter lors d’un étirement rapide de ce dernier.

Région scapulaire : région du corps qui englobe les épaules et la base du cou.

Rotule : petit os du genou qui a une grande importance pour augmenter la force musculaire de la cuisse lors de l’acroupissement.

Sacrum : os faisant partie du bassin, avec les deux os iliaques.

Sciatique : douleur qui va de la fesse au pied (jusque dans le gros orteil) en suivant le trajet du nerf sciatique.

Syndrome rotulien : douleur au niveau des rotules lors des descentes d’escaliers ou des flexions qui s’expliquent par un mauvais positionnement des rotules trop en haut et en dehors (avec un déficit du vaste interne).

Soléaire : muscle de la jambe qui forme le mollet (avec les deux jumeaux).

Tendinite : inflammation du tendon due à des chocs répétitifs.

Tendon : tissu inextensible reliant le muscle à l’os.

Tendon d’Achille : tendon de la cheville reliant le mollet à l’os du talon (calcanéum).

Tendon rotulien : tendon du genou reliant le quadriceps au tibia.

TENS : traitement physiothérapique utilisant des courants électriques (Neuro Stimulation Electrique Transcutanée) par l’intermédiaire de petites électrodes placées sur la peau. Utilisé contre la douleur.

Tibia : os de la jambe situé entre le genou et la cheville.

Triceps sural : muscle appelé également « mollet » constitué par les deux jumeaux (interne et externe) et le soléaire.

Tubérosité tibiale antérieure : appelée aussi TTA, proéminence du tibia (à la face antérieure et sous le genou) où s’attache le tendon rotulien.

Ultrasons : traitement physiothérapique permettant, à l’aide de vibrations, de « casser » une fibrose ou une calcification. Peut s’effectuer avec un gel d’échographie ou dans l’eau (plus efficace).

Vaste externe : un des quatre muscles qui forment le quadriceps, à la face antéro-externe de la cuisse.

Vaste interne : un des quatre muscles qui forment le quadriceps, à la face antéro-interne de la cuisse.

Vertèbre : os du dos qui constitue la colonne vertébrale. On en possède 24.

[contact-form-7 404 "Not Found"]