La tendinite rotulienne

Lu dans « L’équipe » du jeudi 21 mai 2009 :  » GAEL MONFILS, torturé par son genou gauche, dit pouvoir jouer Roland-Garros. Mais la phrase d’après il n’y croit plus. […] Une heure plus tard, Monfils retirait ses bandelettes et s’en allait en boitant comme un canard […] »

Que peut-on faire pour finir un match de tennis quand on prend des douleurs juste en dessous du genou, à l’attache du tendon rotulien sur le tibia?

Petite expérience à faire sur soi (ou sur le collègue) afin d’affiner le diagnostic et être certain de l’inflammation du tendon : il suffit d’appuyer assez fort avec le pouce sur le tendon et de s’accroupir. La douleur, auparavant présente, devrait céder. Si tel est le cas, on va alors confectionner un petit strapping sur le tendon identique à la photo ci-dessous.

GENOU DE MONFILS

Prenez une bande adhésive élastique d’Elastoplaste ou de Tensoplast de 3 cm de large. Découpez une longueur suffisante (1 fois et demi le tour du genou) que vous allez coller au niveau de la bosse en avant du tibia (la TTA ou tubérosité antérieure tibiale, là où s’attache le tendon rotulien). Il faut penser également à placer sur la TTA et avant le collage de la bande, une petite gaze repliée en 4 qui permettra de reproduire l’appui du pouce que l’on avait dans notre expérience.

Il existe également dans le commerce des orthèses toutes prêtes telles le ChoPat Original Knee Strap de CHORIG ou la Cross Strap de DONJOY.

CHOPAT CROSS

Pour conclure, il faut bien garder à l’esprit que tous ces moyens ne soignent pas la tendinite (mais masque la douleur au même titre que des infiltrations) et que le meilleur traitement est encore le repos puis les étirements.

Bertrand JAGNOUX

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.